"Nouveau millénaire, Défis libertaires"
Licence
"GNU / FDL"
attribution
pas de modification
pas d'usage commercial
Copyleft 2001 /2014

Moteur de recherche
interne avec Google
Quand l'Afrique viendra nous civiliser
entretien avec Serge latouche

Origine : Ara Kent Mocassins Femme Noir Schwarz 01 43 EU gMx0VT


Paru dans Charlie hebdo-mercredi 21 juin 2000

"L'économie africaine n'est pas fondée sur une logique marchande mais sur le lien social"

Serge Latouche est professeur d'économie. Spécialiste de l'Afrique, il tente de comprendre comment un continent qui aurait dû être détruit par la guerre économique mondiale parvient malgré tout à s'en sortir. Dans son dernier livre1, il raconte une Afrique sans coups d'état, sans guerre civile, où les gens réinventent en permanence l'économie sociale. Une Afrique qui pourrait nous apprendre à nous en sortir, nous aussi, quand le marché nous aura explosé au nez.

Charlie Hebdo: Les Africains seraient-ils plus heureux qu'on ne le croit?

Serge Latouche: Si l'on se fie aux rapports de la Banque mondiale, c'est fluctuant : une année l'Afrique est au fond de la misère, l'année suivante ça décolle, après ça retombe dans la misère... C'est normal, la Banque mondiale essaye d'avoir une vision vaguement optimiste, ne serait-ce que pour montrer que ses plans d'ajustement structurels donnent des résultats. Mais, de temps en temps, il lui faut quand même se réajuster sur la réalité. Et la réalité est catastrophique, puisque les indices économiques de l'Afrique sont dérisoires. Aujourd'hui, elle représente un peu plus de 1% du PNB mondial, Afrique du Sud comprise. Autrement dit, rien. Alors, comment peut-on vivre avec rien ? C'est un paradoxe, pour un économiste.

Donc, il y a un truc ?

Oui. l'Afrique vit hors économie, essentiellement par la débrouille. Et cette débrouille fonctionne en grande partie sur une logique non marchande, du don, de la réciprocité. J'ai tenté, sur une banlieue de Dakar, de mesurer les résultats de ce système en faisant une évaluation économique « à l'occidentale » : ça multiplie le niveau de vie de trois à cinq fois. Comme on part de très bas, ce n'est pas la prospérité, mais ça explique pourquoi on voit des gens qui font la fête, des enfants souriants. Et qui ne sont pas tous faméliques...

Mais les famines, les guerres civiles, c'est une réalité.

C'est vrai, mais l'Afrique n'en a pas le monopole. Si l'on veut faire des statistiques macabres, compte tenu de la taille du continent, le nombre de massacres n'y est pas tellement supérieur à la moyenne mondiale. Ce qui est supérieur à la moyenne mondiale, c'est l'image qui est donnée de l'Afrique. Elle n'est vue que comme le lieu de la corruption, des guerres civiles, des génocides, des coups d'État militaires. Les rapports de la Banque mondiale épinglent toujours la corruption des chefs d'État africains. Mais la corruption, c'est la chose au monde la mieux partagée. On voit l'Afrique à travers une grille de lecture fortement ethnocentrique. D'ailleurs, si, au lieu de lire les économistes, on lit les anthropologues, on a une vision totalement différente.

« La famille,c'est en moyenne trois cent personnes »

Existe-t-il un " système économique " africain ?

Il y a une société africaine, dans laquelle il y a ce que nous, nous considérons comme de l'économie. Et, bien évidemment, elle est atypique, puisque la production de biens et de services est totalement insérée dans la vie sociale. Les gens ne font pas la séparation entre ce qui serait social et ce qui serait économique. Dans les banlieues africaines, où les activités salariées sont quasiment inexistantes, les gens se livrent à toutes sortes de trafics, d'échanges, de cadeaux, de contre-dons. On trouve des individus qui ont une façade officielle, qui s'intitulent par exemple menuisier-parce qu'ils ont eu une formation plus ou moins professionnelle en la matière mais qui feront tout autre chose que de la menuiserie. D'où certains malentendus lorsque des experts bien intentionnés viennent leur dire que, pour développer leur production, améliorer leur chiffre d'affaires, ils doivent rationaliser leur activité... Évidemment, ça ne marche pas, puisqu'en fait ces menuisiers n'en sont pas vraiment. Et c'est un peu la même chose pour tout.

Notre logique économique est donc à côté de la plaque?

Complètement. On a implanté en Afrique des entreprises modernes : la plupart ont fait faillite, faute de clients. Comme Bata, à Dakar, par exemple. Ça ne veut pas dire que les Sénégalais ne portent pas de chaussures, mais il y a des centaines de petits artisans qui, avec des pneus de récupération, font des chaussures faut à fait fonctionnelles à des prix défiant toute concurrence. De la même façon, les transports publics, quand ils fonctionnaient, fonctionnaient à perte. Alors, bien évidemment, la Banque mondiale a dit : "ce n'est pas rentable, il faut les privatiser". Et comme ça n'intéresse personne d'acheter une ligne de bus, il n'y a plus de transports publics. Mais il y a des camions bringuebalants, peinturlurés, dans lesquels, pour quelques centimes, on peut faire 10 ou 15 km. La logique économique occidentale a échoué, mais les besoins fondamentaux de la population sont assurés par l'économie de la débrouille. Et cette économie peut fonctionner là où la nôtre ne fonctionne pas, précisément parce qu'elle repose sur des réseaux sociaux Ça se passe en quelque sorte en famille, dans une société où la famille, c'est en moyenne trois cents personnes.

Mais les Africains n'ont-ils pas envie d'avoir des grosses bagnoles, des magnétoscopes, des portables ?

Bien sûr que si, ils en ont envie. On est malgré tout dans le village mondial, avec des images qui circulent, la publicité, et les désirs qui vont avec. Et même si l'Afrique ne peut plus matériellement représenter un marché important pour le reste du monde, il n'empêche que les multinationales ne dédaignent pas ce marché, si minime soit-il. C'est ainsi que depuis quelques années, alors qu'on a pris des mesures draconiennes, en particulier aux États-Unis, contre les trusts de fabricants de cigarettes, ces mêmes trusts ont multilié par 10 leurs ventes en Afrique . Et évidemment, aucune loi pour défendre le consommateur. Les sollicitations pour les produits pour lesquels on peut encore trouver un marché - cigarettes, alcool et, pour une petite clientèle, les voitures, les télés - sont énormes. Mais les gens qui n'en ont pas n'en souffrent pas. En tout cas, ils en souffrent beaucoup moins, me semble-t-il, que dans d'autres régions du monde.

" L'homme n'est pas un individu isolé face à l'avarice de la nature"

Dans nos banlieues, par exemple ?

Oui. Ou dans les banlieues des villes latino-américaines, où la solitude est beaucoup plus forte, où la perte du sens de la collectivité est plus grande et où, par conséquent, la nécessité de produits de consommation se fait bien plus sentir. En Afrique, on n'est jamais seul. Chaque fois que je vais dans une maison africaine, je vois toujours vingt ou trente personnes agglutinées devant un poste de télé. Et même si chaque Africain avait son téléviseur, ce qui est peu pensable, ils continueraient à se mettre à vingt ou trente autour. Parce que, regarder la télé, ce n'est pas le rapport d'un individu face à une image, c'est un cérémonial collectif. De la même façon, si chaque Africain avait son automobile, on s'entasserait quand même à sept ou huit dedans.

Est-ce qu'on peut dire quand même que l'Afrique est occidentalisée ?

Oui, largement, tout en restant très africaine. Aujourd'hui, l'occidentalisation s'appelle mondialisation. Au siècle dernier, on ouvrait le marché avec des canonnières, aujourd'hui, plus besoin de canons, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale se chargent d'ouvrir au forceps les économies réticentes. En fait, l'occidentalisation de l'Afrique, ça veut dire d'abord la plonger dans la guerre économique mondiale. Et elle n'est pas armée pour se défendre. Une des récentes décisions de l'Union européenne, comme vous le savez, a été de décréter que le chocolat est un produit dans lequel il n'y a pas de graisse de cacao. Ce qui a pour effet de plonger l'économie de la Côte d'Ivoire, ou du Ghana, dans une situation encore plus dramatique. La conséquence, c'est que certains planteurs ont décidé d'arracher leur cacao et de planter du haschich. Il y a un bel avenir pour l'Afrique dans l'économie mondiale, mais dans l'économie occulte et criminelle. D'ailleurs, certains pays, comme la Somalie, se sont déjà lancés dans cette voie, avec l'industrie de l'enlèvement, la réception de produits à haute toxicité, la drogue, etc.

Imaginons que notre système économique s'effondre. Le " modèle " africain peut-il apporter une solution ?

Oui. D'abord aux Africains, puisqu'il a fait ses preuves sur place. Il a démontré que l'Afrique était capable de survivre, même en étant économiquement détruite et inexistante. Cette expérience peut servir à d'autres sociétés qui seraient dans une situation dramatique comparable. Les sociétés africaines, malgré toutes les destructions qu'elles subissent, ont toujours tendance à se reconstituer sur le primat du social, en partant du principe quel'homme n'est pas un individu isolé face à l'avarice de la nature, à laquelle il doit arracher ses marchandises, mais que la production de nourriture, de biens, est d'abord un problème collectif. Et non le problème d'un Robinson Crusoé abandonné tout seul sur une île,comme le prêche le capitalisme. Ça ne veut pas dire que si, demain, notre système s'effondre, nous soyons capables d'appliquer la solution africaine. Car, pour le coup c'est nous qui sommes beaucoup moins armés: il nous faudrait réinventer, retrouver le lien social et, au sein de ce lien social, produire les biens et les services dont nous aurions besoin. Peut-être serions-nous obligés de faire appel à des experts africains. Ça changerait...

"Il y a une leçon à tirer de l'Afrique"

En gros, c'est : le jour où les Africains viendront nous civiliser...

En quelque sorte. J'imagine tout à fait des éleveurs massaï venant nous expliquer que la beauté des bêtes, c'est beaucoup plus important que d'en faire des usines à lait. L'Afrique, dans la logique de la globalisation, aurait dû être rayée de la carte. Malgré tout, elle survit. A partir de là, il y a une leçon à tirer. Cela ne veut pas dire que c'est un modèle de vie ou de société, il n'y a pas que des choses formidables dans la culture africaine, et la soif de pouvoir existe chez tous les humains. Simplement, dans une situation de crise, il y a peut-être, de la part de ceux que nous avons situés au plus bas dans l'échelle du mépris, quelque chose à entendre.

Propos recueillis par Gérard Biard


1- L'Autre Afrique, entre don et marché (Albin Michel).


Badura Chaussures 3031751 Badura 2I9JPEiz

SKU-12214-wuw31886
Badura Chaussures 3031751 Badura 2I9JPEiz
Badura Chaussures 3031751 Badura

Nous contacter

Annonces du Bateau ® sur mobile

Désormais à portée de main sur iPhone, iPad et Android.

À propos

Copyright © Columbia Heavenly Shorty OmniHeat Chaussures de Randonnée Basses Femme Noir Black Kettle 010 385 EU 38.5 EU E7cyYmf9I
- Tous droits réservés

Sites du groupe :

Badura Chaussures 3031751 Badura 2I9JPEiz

SKU-12214-wuw31886
Badura Chaussures 3031751 Badura 2I9JPEiz
Badura Chaussures 3031751 Badura
S'inscrire à une formation
03 88 65 50 29
S'inscrire à une formation
03 88 65 50 29
03 88 65 50 29

Il existe en France plusieurs statuts associés à la fonction de Chercheur dans le secteur public, parmi lesquels ceux d'enseignants-chercheurs des Universités, d'ingénieurs-chercheurs des et de chargés de recherche des .

Dans le système anglo-saxon, il n'existe que rarement des postes permanents de chercheur à plein temps, les postes en CDI ou avec tenure sont généralement des postes d'enseignant-chercheur. En France, par contre, les établissements de recherche de type disposent exclusivement de postes de fonctionnaires dédiés à la recherche.

Dans les services de recherche des entreprises, un poste de chargé de recherche peut être également intitulé ingénieur de recherche.

Après plusieurs années de carrière, le chargé de recherche peut devenir directeur de recherche . Le directeur de recherche, qui peut être intitulé « senior research fellow » ou encore « research professor » dans les systèmes anglo-saxon, est amené à gérer des projets plus importants et à consacrer moins de temps au travail de recherche quotidien. Il occupe alors généralement des positions administratives de chef d'équipe , de groupe, de département, d' unité de recherche .

Hors du domaine des sciences expérimentales , un chercheur peut également exercer un travail complémentaire de manière indépendante (non salariée), au travers de la publication de livres ou la réalisation d'études ou de rapport [ 4 ] .

Le chercheur peut être chargé d'enseignements dans un volume horaire réduit, généralement dans sa spécialité directe.

Article détaillé: Enseignant-chercheur .

L' enseignant-chercheur peut être recruté après avoir été chargé de recherche, ou bien être recruté directement après son doctorat, soit d'abord sur un poste à durée déterminée, ou bien directement sur un poste à durée indéterminée (CDI ou fonctionnaire). L'enseignant-chercheur en début de carrière peut être en français, «chargé de cours», «chargé d'enseignements», «attaché temporaire d'enseignement et de recherche», « maître de conférences » (fonctionnaire) et en anglais généralement « lecturer » puis « reader » ou « senior lecturer » (lecteur, intitulé français du Moyen Âge gardé pour les postes de «lecteurs de langues» en France) ou aux USA « instructor », « adjunct professor », « assistant professor ». Les enseignants-chercheurs en début de carrière sont généralement chargés d'enseignements sous forme de travaux dirigés et de MEIamp;S Womens Talon Chaussures Casual Chaussures de PortsRose37 FFNJQBFlc
. Leur activité de recherche est globalement de même nature que celle d'un chargé de recherche avec une quantité horaire plus restreinte.

Au Royaume-Uni, les guildes d’artisans connurent davantage de succès que les guildes marchandes [ 7 ] et formèrent les livery companies , qui exercèrent une influence significative sur la société.

Lorsqu'une association a une activité internationale, on parle d' Le Coq Sportif Alsace Low Lea Baskets Basses p5ESYV
(ONGI).

Sans devenir lucratives, les associations peuvent avoir des activités variées: promotion et pratique d'une activité (sport, activité manuelle, culturelle, théâtre, musique, etc. ), défense d'une catégorie de personnes (étudiants, handicapés, victimes, malades, usagers des services publics, consommateurs, professions diverses, etc. ), action sociale et humanitaire (aide à domicile, soins gratuits, distribution de nourriture, secourisme , garde d'enfants, etc. ), regroupement de professionnels, animation d'un quartier ou d'une ville, etc.

L' Chaussures Unisa taupe femme Y8OYBzgGH
compte 108.940 associations à but non lucratif. [ 8 ]

En Belgique , on parle d' association sans but lucratif ( ASBL ) et d' association internationale sans but lucratif ( AISBL ).

Au Québec , le mot association a le même sens qu’en France. Ainsi, il comporte deux acceptions. Dans un sens commun et général, association désigne toute entité formée de personnes unies en vue d’un but déterminé [ 9 ] .

Dans un sens juridique, association couvre précisément deux formes de groupement sans but lucratif, par opposition à société:

Puisque l’association est par définition «sans but lucratif», les termes «association à but lucratif» et «association sans but lucratif» sont à éviter [ 12 ] . L’absence du but lucratif signifie que les membres ne recherchent pas à réaliser des bénéfices pécuniaires en vue de se les partager entre eux. Par contre, en partant plutôt du mot organisme , les termes «organisme à but non lucratif» (ou son sigle OBNL) et «organisme sans but lucratif» (OSBL) sont d'usage très courant au Québec pour désigner les associations juridiquement reconnues.

Pour préciser que l’association est dotée de la personnalité morale, il suffit d’utiliser l’adjectif personnalisé , ce qui donne alors association personnalisée [ 13 ] . Les expressions corporation à but non lucratif ou corporation sans but lucratif sont désuètes [ 14 ] .

Comme en témoigne la chanson célébrant l'ordre, l'indifférence est opposée tant aux émois des amours communes qu'à l' inversion quand elle est masculine.

«Non, non ce n'est pas qu'il soit indifférent, ce messager de nacre, cet avant-courrier de l'Aurore, disons plutôt qu'il balance entre l'essor et la marche, et ce n'est pas que déjà il danse, mais l'un de ses bras étendu et l'autre avec ampleur déployant l'aile lyrique, il suspend un équilibre dont le poids, plus qu'à demi conjuré, ne forme que le moindre élément. Il est en position de départ et d'entrée, il écoute, il attend le moment juste, il le cherche dans nos yeux, de la pointe frémissante de ses doigts, à l'extrémité de ce bras étendu il compte, et l'autre bras volatil avec l'ample cape se prépare à seconder le jarret. Moitié faon et moitié oiseau, moitié sensibilité et moitié discours, moitié aplomb et moitié déjà la détente! Sylphe, prestige, et la plume vertigineuse qui se prépare au paragraphe! L'archet a déjà commencé cette longue tenue sur la corde, et toute la raison d'être du personnage est dans l'élan mesuré qu'il se prépare à prendre, effacé, anéanti dans son propre tourbillon. Ainsi le poète ambigu, inventeur de sa propre prosodie, dont on ne sait s'il vole ou s'il marche, son pied, ou cette aile quand il le veut déployée, à aucun élément étranger, que ce soit la terre, ou l'air, ou le feu, ou cette eau pour y nager que l'on appelle éther!»

Paul Claudel , L’œil écoute (1946).

L'indifférent (étude)

Le tableau, alors estimé à plus de sept millions de francs, a été volé le dimanche 12 juin 1939 dans la salle Schlichting du musée du Louvre vers 15h50. Ce vol fit grand bruit car il s'agissait du premier à toucher le musée du Louvre depuis celui de la Joconde, 28 ans auparavant [ 3 ] .

Deux mois plus tard, le 14 aout 1939, M. Jacques Jaujard, sous-directeur du musée du Louvre, reçut un appel du juge d'instruction Marchat chargé de l'affaire: un dénommé Bogousslavsky Serge, alias «Bog», avait rapporté le tableau et avouait l'avoir volé pour le restaurer. Cette restitution fut très médiatique puisque Bog avait prévenu les journalistes, indiquant l'heure et le lieu de ses aveux. Par ailleurs, Bog souhaitait faire paraitre un manifeste intitulé «Comment j'ai emprunté L’Indifférent », ce qu'il ne fit finalement pas. Serge Bogousslavsky fut finalement condamné en appel à une peine de quatre ans de prison, trois cents francs d'amende et cinq ans d'interdiction de séjour. Serge Bogousslavsky s'est ensuite exilé en Suisse avec son épouse et son fils, Julien Bogousslavsky , qui deviendra un neurologue réputé, coupable d'un détournement de fonds publics pour satisfaire sa passion des livres anciens [ 4 ] .

Le comportement civilisé est celui qui permet aux hommes de vivre ensemble pacifiquement. Un mythe, rapporté par Salomon Effect GTX W Chaussures de Randonnée Basses Femme Gris Phantom/Black/Dawn Blue 000 38 2/3 EU Chaussures de Randonnée Basses Femme Gris (Phantom/Black/Dawn Blue 000) 38 2/3 EU Salomon Effect GTX W p270sRhN
dans Protagoras , distingue les apports de la technique de ceux de la civilisation. Prométhée a apporté aux hommes les arts et les sciences, mais les hommes ne parviennent pas à s'entendre et à profiter de ces présents, ils continuent à vivre comme des animaux. Zeus leur fournit alors la pudeur et la justice, c’est-à-dire la possibilité de prendre en compte les autres membres de la société et de régler les différends de manière pacifique et ordonnée. Les hommes peuvent alors construire la vie en . La civilisation apparait comme étant le moyen pour les hommes de s'élever au-dessus de la condition animale.

Jusqu'au XVIII e siècle, l'idée de civilisation est exprimée par les mots «politesse» et «civilité». Ces termes contiennent une connotation , justifiée ou non, de supériorité morale: de la classe noble sur les classes populaires, de l'Europe sur les «barbares». Saint-Simon , en 1717, est fasciné par le mélange chez le tsar Nina Toddler/Little Kid Bonnett Mary JaneBlack13 M US Little Kid A490yH
, en visite à Paris, d'une «politesse» remarquable et de «cette ancienne barbarie de son pays qui rendait toutes ses manières promptes, même précipitées, ses volontés incertaines» Regatta Samaris Mid Chaussures de Randonnée Hautes Homme Orange Orange/Briar 46 EU Regatta Samaris Mid 46 EU Orange (Orange/Briar) Chaussures de Randonnée Hautes Homme YlUAE
. La civilisation s'observe non seulement dans la vie de la cité, mais aussi dans toutes les circonstances de la vie quotidienne: manières de table, contrôle de son corps en société… Norbert Elias a étudié ce « processus de la civilisation »; selon lui, les classes les plus élevées de la société ont dû apprendre peu à peu à maîtriser leurs pulsions pour s'adapter à un monde dans lequel les contacts entre les individus sont de plus en plus importants, condition d'apparition de l'État moderne.

La civilisation suppose donc l'existence de lois et de règlements destinés à éviter que les gens ne deviennent violents. Nonobstant, les cultures civilisées possèdent des institutions autorisées à recourir à la violence, telles que la Chaussures Rieker grises femme a3jR2u
et l' Chaussures Adidas Terrex grises homme jdElKJf
. Ce qui distingue le pays «civilisé», c'est plutôt la manière dont la violence est utilisée; dans un État moderne, toute force armée doit relever de l'État, qui a le «monopole de la violence légitime» selon l'expression de Max Weber .

Le terme de «civilisation» apparaît au milieu du XVIII e siècle, dans l'œuvre de Chaussures à lacets Georgia Rose Taflora pour Femme Bc9WW
. Par la suite, la civilisation apparaît de plus en plus comme un processus à l'occasion duquel les sociétés passent d'un état «barbare» à un état civilisé, caractérisé par l'«adoucissement de ses mœurs» (Mirabeau). L'idée du mouvement vers la civilisation permet de penser que si la société européenne a atteint cet idéal, le reste du monde pourrait aussi en bénéficier. Tout au long du XIX e siècle, l'association entre Aldo Muggli Bottes Homme Noir Schwarzes Leder 39 EU 6 UK VC7unCeCjJ
technique et progrès de la civilisation semble évidente; dès lors, l'Europe, aidée par son avance technique et militaire, va se sentir investie d'une mission civilisatrice envers, notamment, l'Afrique, qu'elle réduit en esclavage, et certaines parties de l'Asie.

Nous contacter

Annonces du Bateau ® sur mobile

Désormais à portée de main sur iPhone, iPad et Android.

À propos

Copyright © Car Boat Media - Tous droits réservés

Sites du groupe :